santé

Le parcours et les recherches de Patrick Legembre contre le cancer du sein et le lupus

22 août 2020
Découvrez le parcours de Patrick Legembre

Patrick Legembre est un chercheur français qui mène ses travaux dans la lutte contre le cancer du sein et le lupus. Il est également le directeur de recherche de l’INSERM à l’unité de Limoges depuis le 1er février 2020.

Portrait de Patrick Legembre

C’est tout proche de Paris que Patrick Legembre voit le jour le 1er octobre 1974. Après avoir suivi ses cours à l’Université de Bordeaux, il décroche son doctorat en 2002. Patrick Legembre prend ensuite la décision de rejoindre les États-Unis, afin de poursuivre une formation postdoctorale à l’Université de Chicago. Durant cette période, il effectue des travaux sur le développement des cellules cancéreuses et leur développement dans l’organisme.
Après son expérience outre-Atlantique, Patrick Legembre revient ensuite en France pour y ouvrir un premier centre de recherche à Bordeaux. En 2010, il créait un second centre de recherche à Rennes, puis un autre à Limoges en 2020.

Une carrière au service de la médecine

Dés le début de sa carrière, Patrick Legembre s’intéresse aux travaux de recherches liés au cancer du sein et au lupus. Son objectif est de freiner l’apparition de métastases ainsi que la progression du lupus. C’est ce qu’il réussi à faire après plus de quinze ans de recherches lorsque Patrick Legembre parvient à développer des molécules thérapeutiques. Celles-ci s’avèrent alors efficaces pour éviter la propagation de métastases dans le cancer du sein.
Le chercheur obtient des résultats encourageants lorsqu’il décide de tester ses molécules sur des souris. Certaines de ces molécules sont alors validées pour permettre la mise sur le marché du médicament DB550.

Le parcours du scientifique Patrick Legembre

Patrick Legembre accède en 2008 au conseil scientifique de l’INSERM où il y reste jusqu’en 2012. Puis de 2013 à 2017, le chercheur fait parti du conseil scientifique de la ligue nationale contre le cancer. En parallèle de ses activités médicales, Patrick Legembre œuvre également dans le domaine de l’écriture lorsqu’il devient propriétaire associé d’une revue américaine Anti-Cancer (2009-2018).

Entre-temps en 2015, Patrick Legembre exerce à Rennes quand il devient le directeur de recherche du centre médical Eugène Marquis. En mai 2012 et 2017, il coopère activement pour organiser le premier ainsi que le second congrès international scientifique “Cell Death in Cancer” qui se déroule à Saint-Malo. Depuis le 1er février 2020, il est le directeur de recherche de l’INSERM à l’unité de Limoges.

Ses publications et récompenses obtenues

On retrouve plusieurs travaux réalisés par Patrick Legembre dans de nombreux ouvrages scientifiques internationaux. En 2011, deux revues américaines (plos biology et proceedings of the national academy of sciences) publient les recherches du scientifique. Quelques années plus tard, Patrick Legembre est encore mis à l’honneur en 2016 dans la revue Immunity.
Récompensé à plusieurs reprises, le chercheur reçoit le prix du meilleur jeune scientifique en 2007, puis une seconde fois en 2012. Il reçoit également en 2012 et en 2017 avec son équipe de recherche, le prix de la ligue contre le cancer.
En 2016, c’est le titre “Avenir Ruban Rose” ainsi qu’un autre de la “fondation banque populaire de l’ouest avenir” qui lui ai remis. Un an plus tard, Patrick Legembre reçoit le prix Jean Valade de la Fondation de France.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply