Arts

Où aller pour du Street Art ?

30 juin 2019
ou-aller-pour-du-street-art

Le monde artistique de nos jours a fait la découverte d’un nouvel art : le street art. Cette nouvelle ancienne pratique qui date des années 70, connait un boom énorme en termes de popularité. Alliant plusieurs formes de styles artistiques, cet art urbain se réalise dans des endroits ouverts et au vue du grand public. On y retrouve presque toutes les techniques de l’art visuel.

Pour exprimer tout leur talent, les pratiquants de cet art ont besoin d’être dans les conditions requises. Ils sont donc à la recherche permanente de grands espaces pouvant leur permettre de montrer leur génie. Ces espaces qui se font souvent rares mais qui pourtant existent bien. Où peut-on faire du street art sans être en infraction ? Voilà la question à laquelle une réponse doit être apportée.

Le street art, un art mal compris

L’art urbain est un art purement visuel. Il se développe la plupart du temps voire toujours dans des espaces ou domaines publics plus précisément sur les murs de certaines rues. Qui dit rues fait automatiquement allusion à la nécessité d’une autorisation préalable. Ce qui n’est pas toujours évident en raison de la mauvaise réputation qui accompagne souvent les artistes de ce domaine.

En effet, l’opinion publique a une mauvaise appréhension des pratiquants du Street art. On les considère parfois comme des drogués ou des personnes salissant inutilement les murs. Pourtant, ce qu’ils font est un art vrai qui mérite d’être encouragé et promu. Faire un dessin sur un mur parait peut être simple pour le public qui observe. Mais cela exige de la concentration et de l’inspiration comme tout dessin d’art. Certaines dirigeants et autorités l’ont compris et offrent aujourd’hui aux pratiquants des espaces pour qu’ils puissent montrer au monde entier tout leur savoir-faire.

Comment pratiquer cet art en toute légalité ?

Réaliser le Street art peut se faire en toute légalité si on jouit d’une autorisation ou si l’on participe à une compétition officielle ou encore s’il s’agit d’un rassemblement. En effet, dans des villes où cet art est reconnu, il existe des rues qui sont mises à la disposition des tagueurs afin qu’ils expriment librement leurs inspirations. Cette permission donnée par certaines autorités communales permet de canaliser les jeunes pratiquants afin qu’ils ne déversent pas tout ce qui les démange de l’intérieur n’importe où dans leur cité.

Les compétitions officielles et les rassemblements sont aussi des espaces pour faire du street art. Ces creusets permettent non seulement d’exposer cet art tant décrié à la face du monde mais aussi sa reconnaissance comme un art vrai tout digne de ceux du 3ème art.

Beaucoup de villes dans le monde initient des rassemblements pour graphistes urbains. On assiste ainsi depuis des années à une suite d’événements organisés dans ce cadre. Le plus populaire d’entre eux est le festival de Grenoble qui réunit depuis 2015 la crème des artistes du street art. Malgré cela, la pérennité de cet art est perpétuellement mis en cause du fait de la complexité de son statut juridique.

Vous aimerez également

Remarques

Laisser un commentaire